• Prier Jésus

    Prier Jésus

    "Quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra."

  • Prier Marie

    Prier Marie

    "Mais priez mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher ."

  • Prier Dieu le Père

    Prier Dieu le Père

    Pater noster, qui es in caelis sanctificetur nomen tuum adveniat regnum tuum fiat voluntas tua sicut in caelo et in terra.

  • Prier l'Esprit Saint

    Prier l'Esprit Saint

    "Qui es-tu, douce lumière, qui me remplis et illumines la ténèbre de mon cœur ?" Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix

  • Prier avec l'Eglise

    Prier avec l'Eglise

    "Prier, c'est frapper par le désir à la porte de Celui que nous prions."

  • Comment Prier?

    Comment Prier?

    "Que notre prière soit entendue dépend, non de la quantité des paroles, mais de la ferveur de nos âmes " Saint Jean Chrysostome

“Voici ta Mère!" de saint Jean Paul II.

“Voici ta Mère!" (Jn 19, 27).
C'est Jésus, ô Vierge Marie, qui, de la croix,
a voulu nous confier à Toi,
non pour atténuer, mais pour confirmer
son rôle exclusif de Sauveur du monde.
Si à travers le disciple Jean
tous les fils de l'Eglise t'ont été confiés,
j'ai d'autant plus plaisir à Te voir confiés, ô Marie,
les jeunes du monde.
A toi, douce Mère, dont j'ai toujours ressenti la protection,
je les confie à nouveau ce soir.
Sous ton manteau, sous ta protection,
ils cherchent refuge.
Toi, Mère de la grâce divine,
fais-les resplendir de la beauté du Christ!
Ce sont les jeunes de ce siècle,
qui à l'aube du nouveau millénaire,
vivent encore les tourments dérivant du péché,
de la haine, de la violence,
du terrorisme et de la guerre.
Mais ce sont également les jeunes
vers lesquels l'Eglise se tourne avec confiance consciente que,
avec l'aide de la grâce de Dieu ils réussiront à croire et à vivre
en témoins de l'Evangile dans l'aujourd'hui de l'histoire.
O Marie,
aide-les à répondre à leur vocation.
Guide-les vers la connaissance de l'amour véritable
et bénis ceux qu'ils aiment.
Soutiens-les dans les moments de souffrance.
Fais d'eux des annonciateurs courageux du salut du Christ
le jour de Pâques: Paix à vous!
Avec eux, je me confie moi aussi encore une fois à Toi
et avec une affection pleine de confiance je te répète:
Totus tuus ego sum! Je suis tout à toi!
Et chacun d'eux s'exclame également avec moi:
Totus tuus!
Totus tuus!
Amen.


Avec les jeunes de Rome, jeudi 10 avril 2003


Lire

« Priez le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers à sa moisson » de saint Vincent Pallotti

prières vocations catholiques chapelet
Seigneur Jésus-Christ, Toi qui fus obéissant jusqu’à la mort pour le salut des âmes, Toi qui as dit à tes apôtres : « Priez le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers à sa moisson », aide-nous, nous T’en supplions, à réciter cette prière avec les sentiments que Tu avais quand Tu l’adressas à Ton Père : 

Christ, Sauveur des hommes
Envoie des ouvriers à ta moisson
Christ, Espoir et salut de tous les hommes
Envoie des ouvriers à ta moisson
Christ, Seigneur et Maître de tous les hommes 
Envoie des ouvriers à ta moisson
Christ, Voie et Vérité de tous les hommes
Envoie des ouvriers à ta moisson
Christ, Messager de l’Evangile au monde entier 
Envoie des ouvriers à ta moisson
Christ, qui de tes Apôtres, as fait des pêchers d’hommes 
Envoie des ouvriers à ta moisson
Christ qui a voulu que tes disciples soient la lumière du monde
Envoie des ouvriers à ta moisson
Christ qui a envoyé dans tes vignes les ouvriers de la onzième heure
Envoie des ouvriers à ta moisson
Christ qui envoyait tes disciples où Tu devais te rendre
Envoie des ouvriers à ta moisson
Christ qui les as envoyés annoncer l’Evangile au monde entier
Envoie des ouvriers à ta moisson
Christ qui fis de ta Mère Immaculée la Reine des Apôtres
Envoie des ouvriers à ta moisson
Christ, par le mystère sacré de la rédemption du monde, 
Et par l’intercession de la Vierge Marie et de tous les Saints, nous T’en supplions : 
Donne le salut à tes serviteurs, et fais connaître Ton nom dans le monde entier.

Amen.

Saint Vincent Pallotti 


Lire

« Ô Seigneur ! De qui as-Tu besoin ? » de Saint Bonaventure

prier pour les vocations - prières catholiques
« Ô Seigneur ! De qui as-Tu besoin ? Pourquoi nous appelles-Tu ? Qu'y a-t-il de commun entre Toi et nous ? Ô Parole vraiment toute de tendresse ! Venez à moi, dis-Tu, et je vous soulagerai. Ô Condescendance admirable de notre Dieu ! Ô Charité ineffable ! Qui jamais a agi de la sorte ? Qui jamais a entendu, qui jamais n'a rien vu de semblable ? Voilà qu'il invite ses ennemis, qu'il exhorte les coupables, qu'il appelle avec Amour les ingrats : « Venez à moi, vous tous qui êtes dans la peine et apprenez de moi que je suis doux et humble de cœur; prenez mon joug sur vous, et vous trouverez le repos de vos âmes ». Ô douces paroles ! Paroles déifiques, plus pénétrantes que le glaive le plus aigu, elles transpercent le cœur jusqu'en ses profondeurs, et par l'excès de leur tendresse elles atteignent jusqu'à la division de l'âme. Réveille-toi donc maintenant, ô âme chrétienne ! Amen. » 



Lire

" Ô très glorieux Saint Joseph" pour les vocations de sainte Thérèse d'Avila


« Ô très glorieux Saint Joseph, nous recourons à ta puissante intercession et nous recommandons les nécessités de notre famille religieuse. Nous savons qu’à Nazareth ta communion de vie avec Jésus et Marie fut tellement profonde qu’ils ne peuvent que consentir à tout ce que tu leur demandes. Nous confions nos personnes et notre avenir. Augmente la ferveur de toutes les religieuses, donne stabilité et persévérance aux novices et aux postulantes. Envoie-nous des aspirantes de valeur. Ô fidèle saint Joseph, nous avons confiance que tu attireras à notre Ordre des jeunes ferventes et généreuses, prêtes à vivre - à l’exemple de la Sainte Famille - l’oraison continuelle, le service attentif, la vie simple et austère, et qui aspirent à la gloire de Dieu et au témoignage de l’Evangile. Tu as su réaliser le dessein de Dieu sur la Sainte Famille, en t’abandonnant toujours avec confiance à sa volonté. Enseigne-nous à travailler avec ardeur pour le bien de notre Ordre comme si tout dépendait de chacune de nous, en espérant avec une grande confiance toute grâce uniquement du Fils de Marie, le Seigneur Jésus, qui vit et règne pour les siècles des siècles. Amen »

Sainte Thérèse d'Avila



Lire

Prière pour les vocations de Pie XII

pretre priant le chapelet
Seigneur Jésus, Souverain Prêtre et Pasteur universel, qui nous avez enseigné à prier en disant : " Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers à sa moisson ", écoutez avec bienveillance nos supplications et suscitez en grand nombre des âmes généreuses, qui, animées par votre exemple et soutenues par votre grâce, aspirent à être les ministres et les continuateurs de votre vrai et unique sacerdoce.
Faites que les embûches et les calomnies de l'ennemi mauvais, aidé par l'esprit indifférent et matérialiste de ce siècle, n'obscurcissent pas chez les fidèles la sublime splendeur et la profonde estime reconnues à la mission de ceux qui, sans être du monde, vivent dans le monde pour être les dispensateurs des divins mystères.
Faites que pour préparer de bonnes vocations, on continue toujours à donner à la jeunesse l'instruction religieuse, une formation à une piété sincère, à la pureté des moeurs et au culte du plus haut idéal.
Faites que pour collaborer à cette oeuvre la famille chrétienne ne cesse jamais d'être une pépinière d'âmes pures et ferventes, consciente de l'honneur de donner au Seigneur quelques-uns de ses nombreux rejetons.
Faites que votre Eglise ait dans toutes les parties du monde les moyens nécessaires pour accueillir, favoriser, former et conduire à terme les bonnes vocations qui s'offrent à elle.
Et pour que tout cela devienne une réalité, ô Jésus, qui désirez tant le bien et le salut de tous, faites que la puissance irrésistible de votre grâce ne cesse de descendre du ciel jusqu'à être dans de nombreux esprits tout d'abord un appel silencieux, puis une généreuse réponse, et, enfin, une persévérance dans votre service.
Ne souffrez-vous pas, Seigneur, de voir tant de multitudes, telles des troupeaux sans pasteur, sans personne qui rompe pour elles le pain de votre parole, qui leur présente l'eau de votre grâce, risquer ainsi d'être à la merci des loups rapaces qui les menacent continuellement ?
Ne souffrez-vous pas de contempler tant de champs où ne s'est pas encore enfoncé le soc de la charrue, où croissent, sans que quelqu'un leur dispute le terrain, les chardons et les ronces ?
N'éprouvez-vous pas de la peine à considérer tant de vos jardins, hier verts et touffus, près de jaunir et devenir incultes ?
Permettrez-vous que tant de moissons déjà mures s'égrènent et se perdent, faute de bras qui les récoltent ?
O Marie, Mère toute pure, dont les mains pleines de pitié nous ont donné le plus saint de tous les prêtres ;
ô glorieux Patriarche saint Joseph, exemple parfait de réponse aux appels divins ;
ô saints prêtres, qui formez au ciel autour de l'Agneau de Dieu un choeur privilégié,
obtenez-nous en grand nombre de bonnes vocations,
afin que le troupeau du Seigneur, soutenu et guidé par des pasteurs vigilants,
puisse arriver aux très doux pâturages de la félicité éternelle. Amen !

Pie XII (6 novembre 1957)



Lire

"Rien qu'aujourd'hui..." prière de Jean XXIII

Homme priant dans une église - http://prieres-catholiques.blogspot.fr/
Rien qu'aujourd'hui,
j'essaierai de vivre exclusivement la journée
sans tenter de résoudre le problème de toute ma vie.

Je serai heureux rien qu'aujourd'hui,
dans la certitude d'avoir été créé pour le bonheur
non seulement dans l'autre monde mais également dans celui-ci.

Rien qu'aujourd'hui,
je m'adapterai aux circonstances
sans prétendre que celles-ci se plient à tous mes désirs.

Rien qu'aujourd'hui,
je croirai fermement, même si les circonstances prouvent le contraire,
que la bonne providence de Dieu s'occupe de moi
comme si rien d'autre n'existait au monde.

Rien qu'aujourd'hui, je ne craindrai pas.
Et tout spécialement je n'aurai pas peur d'apprécier ce qui est beau et de croire en la bonté.

Je suis en mesure de faire le bien pendant douze heures
ce qui ne saurait me décourager
comme si je pensais que je dois le faire toute ma vie durant.

Jean XXIII


Lire

Acte d’amour du curé d’Ars

Je vous aime, ô mon Dieu,
et mon seul désir est de vous aimer
jusqu'au dernier soupir de ma vie.

Je vous aime, ô mon Dieu,
et mon seul désir est de vous aimer
jusqu'au dernier soupir de ma vie.

Je vous aime, ô Dieu infiniment aimable,
et j'aime mieux mourir en vous aimant
que vivre un seul instant
sans vous aimer.

Je vous aime, ô mon Dieu,
et je ne désire le ciel
que pour avoir le bonheur
de vous aimer parfaitement.

Je vous aime, ô mon Dieu,
et je n'appréhende l'enfer
que parce qu'on n’y aura jamais
la douce consolation de vous aimer.

Ô mon Dieu,
si ma langue ne peut dire
à tout moment que je vous aime,
du moins je veux que mon coeur
vous le répète autant de fois que je respire.

Ah ! Faites-moi la grâce de souffrir
en vous aimant,
de vous aimer en souffrant,
et d'expirer un jour en vous aimant
et en sentant que je vous aime.

Et plus j'approche de ma fin,
plus je vous conjure d'accroître mon amour
et de le perfectionner.


Lire

Prière à Marie pour les vocation de Jean Paul II

“Marie, humble servante du Très-Haut,
le Fils que Tu as engendré T’a établie servante de l’humanité.

Ta vie a été un service humble et généreux:
Tu as été servante de la Parole
quand l’Ange T’a annoncé le dessein divin du salut.

Tu as été servante du Fils, en Lui donnant la vie
et en demeurant accueillante à son mystère.

Tu as été servante de la Rédemption,
‘en Te tenant debout’ courageusement au pied de la Croix,
à côté du Serviteur et de l’Agneau souffrant,
qui s’immolait par amour pour nous.

Tu as été servante de l’Église le jour de la Pentecôte
et, par ton intercession, tu continues de l’engendrer dans chaque croyant,
même en nos temps difficiles et tourmentés.

Que les jeunes du troisième millénaire
se tournent avec confiance vers Toi, jeune fille d’Israël,
qui a connu le bouleversement de ton jeune cœur
devant la proposition de l’Éternel.

Rends-les capables d’accueillir l’invitation de ton Fils
à faire de leur vie un don total pour la gloire de Dieu.

Fais-leur comprendre que le service de Dieu comble le cœur,
qu’on se réalise selon le dessein divin
seulement dans ce service de Dieu et de son royaume,
et que la vie devient alors une hymne de gloire à la Très Sainte Trinité.

Amen”.




Du Vatican, le 16 octobre 2002


Lire

Prière du Pape Benoît XVI pour les vocations

Ô Père,Fais se lever parmi les chrétiens
de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce,
qui maintiennent la foi vivante et gardent
une mémoire pleine de gratitude de ton Fils Jésus 

par la prédication de sa Parole et l’administration
des sacrements avec lesquels
tu renouvelles continuellement tes fidèles.

Donne-nous de saints ministres de ton autel,
qui soient d’attentifs et fervents gardiens
de l’Eucharistie, sacrement du don suprême 
du Christ pour la rédemption du monde.

Appelle des ministres de ta miséricorde,
qui dispensent la joie de ton pardon
par le sacrement de la Réconciliation.

Ô Père,
Fais que l’Eglise accueille avec joie
les nombreuses inspirations de l’Esprit de ton Fils
et, qu’en étant docile à ses enseignements,
elle prenne soin des vocations au ministère
sacerdotal et à la vie consacrée.

Soutiens les évêques, les prêtres, les diacres,
les consacrés et tous les baptisés dans le Christ,
afin qu’ils accomplissent fidèlement leur mission
au service de l’Evangile.

Nous te le demandons par
le Christ notre Seigneur.

Amen !


Lire

« Que leur vie soit un reflet fidèle de la tienne », prière pour les prêtres de Benoit XVI.


Seigneur Jésus, présent au Très Saint Sacrement,

tu as voulu rester présent parmi nous

au moyen de tes Prêtres,
fais que leurs paroles ne soient que les tiennes,
que leurs gestes soient les tiens,
que leur vie soit un reflet fidèle de la tienne.
Qu'ils soient les hommes qui parlent à Dieu des hommes
et parlent aux hommes de Dieu.
Qu'ils ne soient pas craintifs dans le service,
en servant l'Église comme Elle veut être servie.
Qu'ils soient des hommes, des témoins de l'éternel dans notre temps,
en marchant par les sentiers de l'histoire du même pas que toi
et en faisant le bien à tous.
Qu'ils soient fidèles à leurs engagements,
jaloux de leur vocation et de leur donation,
de clairs miroirs de leur identité propre
et qu'ils vivent dans la joie du don reçu.
Je te le demande par Sainte Marie ta Mère:
Elle a été présente dans ta vie
et sera toujours présente dans la vie de tes prêtres. Amen




Lire

Prière à Notre-dame du Sacerdoce

Vierge Marie,
Mère du Christ Prêtre,
Mère des Prêtres du monde entier,
Vous aimez tout particulièrement les prêtres,
parce qu’ils sont les images vivantes
de Votre fils unique.

Vous avez aidé Jésus par toute Votre vie terrestre,
et vous l’aidez encore dans le Ciel.
nous vous en supplions, priez pour les Prêtres,
Priez le père des Cieux
pour qu’il envoie des ouvriers à sa moisson.

Priez pour que nous ayons toujours des Prêtres,
qui nous donnes les sacrements,
nous expliquent l’Evangile du Christ,
Et nous enseignent à devenir de vrais enfants de Dieu.

Vierge Marie, demandez vous même à Dieu le Père,
Les Prêtres dont nous avons tant besoin,
Et puisque votre coeur à tout pouvoir sur lui,
Obtenez-nous, ô Marie,
Des prêtres qui soient des Saints.

Amen.


Lire

Comment le soldat de Jésus-Christ doit se mettre en campagne dès le matin

La première chose que vous avez à faire à votre réveil, c’est d’ouvrir les yeux de l’âme et de vous considérer comme en un champ clos, avec cette loi expresse que celui qui ne combat pas doit périr à jamais. Là, vous vous figurerez être en présence de votre ennemi, je veux dire de cette inclination mauvaise que vous avez déjà entrepris de combattre et qui se tient tout armée pour vous blesser et vous donner la mort. À votre droite, vous verrez Jésus-Christ votre invincible capitaine, la Vierge Marie avec Saint Joseph son époux bien-aimé, d’innombrables troupes d’anges et de saints, parmi lesquels l’archange saint Michel ; à votre gauche, vous verrez le démon et ses satellites prêts à exciter la passion ennemie et à vous persuader de céder à ses suggestions. Vous vous imaginerez alors entendre la voix de votre ange gardien, vous parlant de la sorte : « Vous avez aujourd’hui à combattre contre cet ennemi, et contre d’autres encore. Ne craignez point, ne perdez point courage ; ne cédez ni à la frayeur ni à quelque considération que ce soit ; car votre Seigneur et votre capitaine est ici près de vous avec ses glorieuses phalanges, pour combattre avec elles contre vos ennemis et il ne souffrira pas qu’ils vous soumettent par la force ou la ruse. Demeurez ferme, faites-vous violence, quoiqu’il doive vous en coûter parfois. Criez souvent au secours du plus profond de votre cœur ; appelez à votre aide votre Seigneur, la Vierge Marie et tous les saints, et vous remporterez infailliblement la victoire. « Si vous êtes faible et peu aguerri, si vos ennemis sont forts et nombreux, songez que les troupes de celui qui vous a créé et racheté sont plus nombreuses encore, que votre Dieu est infiniment plus puissant que votre ennemi et qu’il désire bien plus ardemment vous sauver que le démon ne désire vous perdre. Combattez donc ; et ne vous lassez jamais de souffrir : de cette fatigue, de la violence que l’on déploie contre ses mauvaises inclinations, de la peine que l’on éprouve à surmonter les habitudes mauvaises, naissent la victoire et ce trésor inestimable qui procure le royaume du Ciel, et l’éternelle union de l’âme avec son Dieu. « Vous commencerez le combat au nom du Seigneur et vous prendrez pour armes la défiance de vous-même, la confiance en Dieu, la prière et l’exercice de vos puissances spirituelles. Vous appellerez au combat cet ennemi et cette passion que vous vous êtes proposé de vaincre, selon l’ordre indiqué ci-dessus ; vous lui apposerez tantôt la résistance, tantôt la haine, tantôt les actes de la vertu contraire, lui donnant ainsi coup sur coup des blessures mortelles, pour plaire aux regards de votre divin Maître qui est là, avec toute l’Église triomphante, à contempler votre combat. « Je vous répète que vous ne devez point vous lasser de combattre, mais considérer l’obligation qui nous incombe à tous de servir Dieu et de lui plaire, et la nécessité où nous sommes de combattre, attendu que nous ne pouvons abandonner le champ de bataille sans être blessés et blessés à mort. « J’ajoute qu’en fuyant loin de Dieu comme un rebelle, et en vous donnant au monde et aux plaisirs de la chair, vous n’échapperez point à la peine. Il vous faudra combattre malgré vous, et vous serez en butte à tant de contrariétés que vous sentirez souvent la sueur inonder votre front et des angoisses mortelles pénétrer votre cœur. « Considérez ici quelle folie il y aurait à s’imposer un travail si rude, avec la perspective de tourments infiniment plus horribles et d’une mort éternelle, et cela pour échapper à une peine passagère qui nous conduit à la vie éternelle et infiniment heureuse où l’âme jouit de la présence de son Dieu ».

Extrait de Le combat spirituel par Laurent Scupoli - chapitre XVI


Lire

Tu me scrutes, Seigneur : Psaume 138 (139)


Le psaume 138-139 est un psaume très attrayant pour les gens de notre temps car il explore l’intérieur de l’être humain pour nous qui faisons de la psychologie. Si complexe que soit la personne humaine, Dieu le créateur la connaît dans tous les replis de son existence. Les quelques versets que nous reproduisons ici soulignent ces lignes où le psalmiste dit sa fierté d’exister. On notera le verset 14 (l’être étonnant que je suis) qui appelle une réflexion :


1 Tu me scrutes, Seigneur, et tu sais!
2 Tu sais quand je m'assois, quand je me lève;
De très loin, tu pénètres mes pensées.

13 C'est toi qui as créé mes reins,
Qui m'as tissé dans le sein de ma mère,
14 Je reconnais devant toi le prodigue,
L'être étonnant que je suis :
Étonnantes sont tes oeuvres,
Toute mon âme le sait.

15 Mes os n'étaients pas cachés pour toi
Quand j'étais façonné dans le secret,
Modelé aux entrailles de la terre.
16 J'étais encore inachevé, tu me voyais;
Sur ton livre, tous mes jours étaient inscrits,
Recensés avant qu'un seul ne soit!


Donnons le bénéfice du doute à l’auteur. Puisque le psaume 138-139 s’insère dans une tradition spirituelle éminemment respectée, il n’est pas mal d’être fier de soi. Dire : « Je reconnais devant toi le prodige, l’être étonnant que je suis.» ne doit pas nous être odieux pas plus que l’action de grâces de la Vierge dans son Magnificat. Elle dit en effet : Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu mon sauveur, Il s’est penché sur son humble servante, désormais tous les âges me diront bienheureuse, le Puissant fit pour moi des merveilles, saint est son nom!


Il faut s’aimer soi-même et comprendre comment le faire. Le second commandement proclame : Aime ton prochain comme toi-même! Une étape essentielle de la maturité consiste dans le fait de s’accepter, de discerner sa vocation et d’inventorier les raisons de s’aimer soi-même. Ce que la Bible ajoute de spécial à cette espèce d«orgueil», c’est de chanter le rôle de Dieu dans ce devenir. Le psaume 138-139 l’exprime de manière naïve et tendre. «C’est toi qui as créé mes reins!» Tout ce que je suis dépend de lui.


Le pharisien de la parabole du pharisien et du publicain n’échappe pas à une critique percutante. Il a dit : Je te rends grâces, mon Dieu de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont rapaces, injustes, adultères, ou bien encore comme ce publicain. Je jeûne… Nos prières d’action de grâces sont à faire dans l’amour de Dieu et des autres avec l’humilité et la vérité de la Vierge Marie, elle-même à l’école des psaumes.
Pierre Bougie, PSS, Professeur au grand séminaire de Montréal

source: http://www.interbible.org/interBible/cithare/psaumes/2009/psa_091124.html


Lire

Prière pour connaître sa vocation - St Alphonse de Liguori

Mon Dieu, je suis ce misérable
qui par le passé vous ai méprisé ;
mais maintenant je vous estime
et je vous aime par dessus toutes choses,
et je ne veux aimer autre chose que vous.
Vous me voulez tout pour vous,
et je veux être tout à vous.
"Parlez, Seigneur,
votre serviteur écoute." (1 Rois, III, 10.)
Faites-moi connaître ce que
vous attendez de moi ;
je suis résolu à exécuter ponctuellement.
Je vous prie spécialement
de me faire connaître dans que état
il vous plaît que je vous serve.



Lire

Accorde-moi de t'aimer de Saint Augustin

De toutes mes forces,
Celles que tu m’as données, je t’ai cherché
Désirant voir ce que j’ai cru.
Et j’ai lutté, et j’ai souffert.


Mon Dieu, mon Seigneur, mon espoir unique,
Accorde-moi de n’être jamais las de te chercher ;
Qu’avec passion, sans cesse,
Je cherche ton Visage.

Toi qui m’as donné de te trouver,
Donne-moi le courage de te chercher encore,
Et d’espérer te trouver toujours davantage.

Devant toi ma solidité : garde-la.
Devant toi, ma fragilité : guéris-la.
Devant toi, tout ce que je peux,
Tout ce que j’ignore.

Par là où tu m’as ouvert,
J’entre : accueille-moi.
Par là où tu m’as fermé,
J’appelle : ouvre-moi.

Accorde-moi
De ne pas t’oublier.
Accorde-moi
De te comprendre.
Mon Dieu,
Mon Seigneur,
Accorde-moi de t’aimer.

Saint Augustin 

De Trinitate XV, 28, 51 - PL 62, 1098 - Trad P-M. Hoog


Lire

Prière pour discerner - Psaume 24

Seigneur, enseigne-moi tes voies,
fais-moi connaître ta route.
Dirige-moi par ta vérité, enseigne-moi,
car tu es le Dieu qui me sauve.

C’est toi que j’espère tout le jour,
en raison de ta bonté, Seigneur.
Rappelle-toi, Seigneur, ta tendresse
ton amour qui est de toujours.
Oublie les révoltes, les péchés de ma jeunesse ;
dans ton amour, ne m’oublie pas.

Il est droit, il est bon, le Seigneur,
lui qui montre aux pécheurs le chemin.
Sa justice dirige les humbles,
Il enseigne aux humbles son chemin.

Les voies du Seigneur sont amour et vérité
pour qui veille à son alliance et à ses lois.
A cause de ton nom, Seigneur,
pardonne ma faute : elle est grande.

Est-il un homme qui craigne le Seigneur ?
Dieu lui montre le chemin qu’il doit prendre.
Son âme habitera le bonheur,
ses descendants possèderont la terre.


Source: Psaume 24, Versets 4-13


Lire

Prier pour sa vocation



J’ai peur de dire oui, Seigneur.
Où m’emmèneras-tu?
J’ai peur de tirer la paille la plus longue.
J’ai peur de signer au bas de la feuille blanche.
J’ai peur du oui qui réclame d’autres oui.
Et pourtant, je ne suis pas en paix.
Tu me poursuis, Seigneur, tu me cernes de partout.
Je cherche le bruit car je crains de t’entendre,
mais tu te glisses dans un silence.
Je m’enfuis de la route car je t’ai aperçu.
Mais au bout du sentier tu m’attends quand j’arrive…
Mais j’ai peur de dire oui, Seigneur.
J’ai peur de te donner la main, tu la gardes en la tienne.
J’ai peur de rencontrer ton regard, tu es un séducteur…
Je suis captif, mais je me débats,
et je combats en me sachant vaincu.
Car tu es le plus fort, Seigneur,
tu possèdes le monde et Tu me le dérobes.
Aide-moi à dire oui.



Prière de Michel Quoist 
Source: http://www.ovdm.org/ovdm_pvoc_autres.php


Lire

Prière à Marie pour la sanctification des Prêtres


Ô Notre Dame, qui avez mis au monde Jésus, le Prêtre parfait, obtenez-nous de saints Prêtres! Donnez-leur assez d'amour pour aimer tous les hommes, assez de zèle pour se donner sans réticence et lassitude, assez de bonté pour être, à Votre image, Consolation des affligés, Secours des Chrétiens, Espérance des âmes en quête de Dieu. Que leur vie toute entière soit comme la Vôtre, une offrande! Qu'en leurs Messes ferventes, le Sang de Jésus-Christ, Votre Fils, soit fécond par eux de force et de lumière. Obtenez-leur persévérance dans leur labeur, ténacité dans leurs travaux, sérénité dans leurs échecs. Libres de toute attache et tout chargés de grâces, qu'ils trouvent Dieu partout pour le donner à tous. Amen.


Lire

Les prêtres et les vocations missionnaires


Marie, Mère de Jésus Christ et Mère des prêtres, reçois ce titre que nous te donnons pour célébrer ta maternité et contempler près de toi le Sacerdoce de ton Fils et de tes fils, Sainte Mère de Dieu!


Mère du Christ, tu as donné au Messie Prêtre son corps de chair par l'onction de l'Esprit Saint pour le salut des pauvres et des hommes au coeur contrit, garde les prêtres dans ton coeur et dans l'Église, Mère du Sauveur !


Mère de la foi, tu as accompagné au Temple le Fils de l'homme, accomplissement des promesses faites à nos pères, confie au Père, pour sa gloire, les prêtres de ton Fils, Arche de l'Alliance!


Mère de l'Église, au Cénacle, parmi les Disciples, tu priais l'Esprit pour le Peuple nouveau et ses Pasteurs, obtiens à l'ordre des prêtres la plénitude des dons, Reine des Apôtres!


Mère de Jésus Christ, tu étais avec Lui au début de sa vie et de sa mission, tu l'as cherché, Maître parmi la foule, tu l'as assisté, élevé de terre, consommé pour le sacrifice unique éternel, et tu avais près de toi Jean, ton fils, accueille les appelés du Seigneur, lors de leurs premiers pas sur leur chemin, protège leur croissance, accompagne dans la vie et dans le ministère ceux qui sont tes fils, Mère des prêtres !

Amen!

Saint Père Jean-Paul II, Pastores dabo vobis


Lire