• Prier Jésus

    Prier Jésus

    "Quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra."

  • Prier Marie

    Prier Marie

    "Mais priez mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher ."

  • Prier Dieu le Père

    Prier Dieu le Père

    Pater noster, qui es in caelis sanctificetur nomen tuum adveniat regnum tuum fiat voluntas tua sicut in caelo et in terra.

  • Prier l'Esprit Saint

    Prier l'Esprit Saint

    "Qui es-tu, douce lumière, qui me remplis et illumines la ténèbre de mon cœur ?" Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix

  • Prier avec l'Eglise

    Prier avec l'Eglise

    "Prier, c'est frapper par le désir à la porte de Celui que nous prions."

  • Comment Prier?

    Comment Prier?

    "Que notre prière soit entendue dépend, non de la quantité des paroles, mais de la ferveur de nos âmes " Saint Jean Chrysostome

Adoration de la Sainte Trinité de saint Maximilien Kolbe

sainte trinité


Je t'adore, ô notre Père céleste, car Tu as déposé dans son sein très pur ton Fils Unique. Je t'adore, ô Fils de Dieu, car Tu as daigné entrer dans le sein de Marie et Tu es véritablement et réellement devenu son Fils. Je t'adore, ô Esprit-Saint, car Tu as daigné former dans son sein immaculé le corps du Fils de Dieu. Je t'adore, ô très sainte Trinité, ô Dieu Un en la sainte Trinité, pour avoir élevé l'Immaculée d'une façon aussi divine. Et je ne cesserai, jamais, chaque jour, à peine éveillé de mon sommeil, de T'adorer très humblement, ô Dieu Trine, la face contre terre, répétant trois fois : Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, comme Il était au commencement, maintenant et toujours, dans les siècles des siècles. Amen.




saint Maximilien Kolbe,

SK 1305


Lire

Ô Père, Ô Fils, Ô Esprit d’Amour…du Père Marie-Eugène

Prières à la Trinité du Père Marie Eugène de l'Enfant Jésus
Ô Père

Ô Fils

Ô Esprit d’Amour…

Donnez à chacune de nos âmes,
cette beauté, cette grandeur,
que vous avez rêvées pour elles
de toute éternité.

Nous vous le demandons humblement,
ô Père Source de toute lumière,
ô Jésus notre Frère, notre Maître, notre Roi,
ô Esprit Saint, Amour substantiel,
Architecte et ouvrier des desseins de Dieu.
Réalisez tout entière cette pensée de Dieu.
Que pas une étincelle de cet amour que vous nous destinez
ne reste inemployée, mais qu’elle descende ici-bas.

Unissez-nous à vous,
entrevoyez déjà toute notre participation à votre vie trinitaire.
Nous y trouverons notre bonheur, et je sais que vous aussi
vous y trouverez une gloire, secondaire c’est vrai,
mais dans laquelle vous saurez cependant vous complaire.

Voilà la prière que nous faisons,
ô Trinité Sainte.
Elle est pour votre gloire, votre joie,
pour l’expansion de votre vie trinitaire.
Assurez son efficacité par une nouvelle emprise de l=Esprit Saint.
Que chaque jour, chaque instant de notre vie
marque une croissance de votre emprise.
Et lorsque vous dominerez sur chacun de nous,
nous porterons témoignage de vous,
là où vous nous enverrez, comme vous nous enverrez.
Et dans cet apostolat de témoignage,
nous trouverons notre raison d=être,
ô Père, ô Fils, ô Saint-Esprit.

Considérez ce que vous avez fait,
et réalisez complètement votre œuvre en nous,
et par nous, en tous ceux que nous introduirons
dans le même dessein d’amour,
dans votre vie trinitaire,
auprès de vous et en vous.

Ainsi soit-il.

Pentecôte 1963, extrait de l’homélie.

source


Lire

"Merci mon Dieu" de Sainte Faustine

Merci, action de grâce à Jesus par sa croix il nous sauve
Je te remercie, mon Dieu, pour toutes les grâces,
Dont tu me combles sans cesse,
Et qui m’éclairent, comme la lumière du soleil,
Par elles tu me montres le chemin sûr.

Merci, mon Dieu, de m’avoir créée,
De m’avoir appelée du néant à l’existence,
D’y avoir marqué ta divine empreinte,
Et de ne l’avoir fait que par amour.

Merci, mon Dieu, pour le saint baptême,
Qui m’a incorporée à la famille divine ;
C’est un don inconcevable et grand,
Qui transforme nos âmes.

Merci, Seigneur, pour la sainte confession
Pour cette source de grande miséricorde,
Qui est intarissable,
Pour cette source inconcevable de grâces,
Qui rend la blancheur aux âmes souillées par le péché.

Je te remercie, Jésus, pour la sainte Communion,
Par laquelle toi-même tu te donnes à nous ;
Je sens comme ton cœur bat en ma poitrine,
Comme toi-même tu épanouis la vie divine en moi.

Je te remercie, Saint Esprit, pour le sacrement de la confirmation,
Qui m’a armée chevalier à ton service,
Et donne force à l’âme à chaque instant,
Et me protège du mal…

Je te remercie, Seigneur, pour le sacrement de l’extrême-onction
Qui me fortifiera pour la lutte dans mes derniers moments,
Et m’aidera à parvenir au salut,
Et donnera force à mon âme,
Afin que nous nous réjouissions éternellement.

Merci, mon Dieu, pour toutes les inspirations,
Dont ta bonté me comble,
Pour ces illuminations intérieures de l’âme,
Qu’on ne peut pas exprimer, mais que le cœur ressent.

Merci, Sainte Trinité, pour cette foule de grâces,
Dont tu me combles à chaque instant, ma vie durant.
Ma gratitude croîtra à mon entrée dans l’aube éternelle,
Lorsque j’entonnerai pour la première fois un chant à ta gloire.

Soeur Faustine


Lire

"Ô mon Dieu, Trinité que j’adore" de Bienheureuse Elisabeth de la Trinité

Ô mon Dieu, Trinité que j’adore,
aidez-moi à m’oublier entièrement
pour m’établir en vous, immobile et paisible,
comme si déjà mon âme était dans l’éternité ;
que rien ne puisse troubler ma paix,
mais que chaque minute m’emporte plus loin
dans les profondeurs de votre mystère !
Pacifiez mon âme, faites-en votre demeure aimée
et le lieu de votre repos ;
que je ne vous y laisse jamais seul,
mais que je sois là tout entière,
tout éveillée en ma foi, tout adorante,
toute livrée à votre action créatrice.

Ô mon Christ aimé, crucifié par amour,
je voudrais vous aimer… jusqu’à en mourir.
Mais je sens mon impuissance
et je vous demande de me revêtir de vous-même.
Venez en moi comme Adorateur et comme Sauveur.
Ô Verbe éternel, Parole de mon Dieu,
je veux passer ma vie à vous écouter,
je veux me faire tout enseignable afin d’apprendre tout de vous ;
puis à travers toutes les nuits,
tous les vides, toutes les impuissances,
je veux vous fixer toujours
et demeurer sous votre grande lumière.

Ô feu consummant, Esprit d'amour,
survenez en moi
afin qu’il se fasse en mon âme
comme une Incarnation du Verbe ;
que je lui sois une humanité de surcroît
en laquelle il renouvelle tout son mystère.

Et vous, ô Père,
penchez-vous vers votre petite créature,
ne voyez en elle que le Bien-Aimé
en lequel vous avez mis toutes vos complaisances.

Ô mes Trois,
mon tout, ma béatitude,
Solitude infinie,
je me livre à vous…

Bienheureuse Elisabeth de la Trinité


Lire

"Père, Fils, Esprit" de saint Jean-Eudes

Père de Jésus
Aime ton Fils Jésus pour moi,
Rends-nous participants de l'amour que tu lui portes.

Jésus, Fils de Dieu
Que mon âme se réjouisse de voir l'amour et la gloire infinie que tu reçois
de ton Père et de ton Saint Esprit.

Esprit de Jésus,
Qui est tout amour et toute charité
Aime le Père et Jésus pour moi,
Transforme mon cœur en amour vers eux.

Ô Père éternel, ô Fils unique de Dieu, ô Saint-Esprit du Père et du Fils, venez en moi, venez en mon cœur, séparez moi de tout ce qui n'est pas vous, attirez moi à vous, vivez et régnez en moi et faites que tout mon être, toute ma vie soient totalement consacrés à votre pure gloire.

saint Jean-Eudes
source


Lire

"Trinité éternelle, océan sans fond", prière de sainte Catherine de Sienne

Trinité éternelle, océan sans fond,
pouvez-vous me donner davantage
que de vous donner vous-même ?
Vous êtes le feu qui ne s’éteint jamais.
Vous êtes le feu qui consume tout amour-propre de l’âme,
c’est à sa lumière
que vous m’avez fait connaître votre Vérité !
Lumière au-dessus de toute lumière.

Par la lumière de la foi,
je possède la sagesse dans la sagesse de votre Fils.
Par la lumière de la foi,
j’ai la force, la constance et la persévérance.
Par la lumière de la foi, j’espère sans défaillir en route.

Bien au-dessus de tout bien.
Bien qui donne la félicité.
Incompréhensible Bien, inestimable Bien !
Beauté qui surpasse toute beauté,
Sagesse au-dessus de toute sagesse,
bien plus : la Sagesse même.
Vous êtes le vêtement qui couvre toute nudité, la nourriture qui par sa douceur
réjouit tous ceux qui ont faim.

Revêtez-moi, Vérité éternelle,
revêtez-moi de vous-même,
pour que je passe cette vie dans l’obéissance
et dans la lumière de la foi.


Lire

Prière au Dieu de l’Incarnation du Bienheureux Antoine Chevrier

Amour et reconnaissance à vous, ô Verbe éternel, image consubstantielle du Père, qui, pour la gloire de votre Père et le salut des hommes, avez consenti à venir sur la terre, au milieu de nous, malgré les souffrances et les mépris et la mort ignominieuse qui vous attendaient.

Amour et reconnaissance à vous, Esprit Saint, amour du Père et du Fils, qui avez préparé et annoncé ce grand mystère sur la terre et avez sanctifié la Vierge Marie pour en faire le tabernacle saint où devait résider le Verbe éternel.

Et vous, Vierge Marie, choisie de Dieu pour être l’instrument de ses miséricordes, recevez les hommages et les salutations respectueuses que je vous offre en union avec l’ange Gabriel, vous qui, par votre humilité et votre pureté, avez attiré le regard du Très Haut et nous avez donné le salut.

Pour entrer dans la pratique de ce divin mystère, je vous demande, ô Père saint, de mettre en moi une sainte compassion pour les pauvres pécheurs et de ne jamais me laisser aller au mépris et à la froideur à leur égard.

Je vous demande, ô Verbe fait chair, de me donner le dévouement et le zèle pour les âmes qui vous ont porté à descendre des hauteurs des cieux et à accepter pour notre salut les humiliations, les souffrances et la mort.

Et vous, Esprit d'amour et de force, mettez en moi ces belles vertus d'humilité et de pureté que vous avez mises dans Marie et qui ont élevé Marie à la dignité de Mère de Dieu, afin que mon cœur devienne un tabernacle plus saint, plus digne de celui que j'ai le bonheur de recevoir dans la sainte Eucharistie».

Antoine Chevrier



Lire

Hymne de louange au Dieu trinitaire de saint Grégoire de Nazianze

Gloire à Dieu le Père et à son Fils, Roi universel!
Gloire à celui qui est digne de toute louange, l'Esprit très saint!
La Trinité est un seul Dieu qui a tout créé et tout peuplé;
Il a peuplé le ciel d'êtres célestes, et la terre d'êtres terrestres;
Il a peuplé la mer, les fleuves, les cours d'eau,
Des multitudes d'êtres qui y foisonnent
Il donne à tous la vie, par la vertu propre de son Esprit,
Afin que toute la création rende hommage
A la sagesse de son Créateur,
Seule cause de sa vie et de sa persistance dans l'être.
Que l'homme surtout, créature raisonnable,
Te chante en toutes circonstances
Comme le Grand Roi, comme le bon Père!
Quant à moi, fais que par mon esprit,
Mon âme, ma langue, ma pensée,
Je T'offre une pure louange, ô Père!



Lire

Prière à la Trinité de sainte Catherine de Sienne.

Ô puissance du Père éternel, aide-moi! sagesse du Fils, éclaire le regard de mon intelligence. Douce clémence du Saint-Esprit, embrase-moi et unis mon cœur à toi, ô Père éternel, je proclame que ta toute-puissance est capable de secourir l’Église et d’arracher ton peuple aux mains de Satan; elle peut faire cesser la tribulation de la sainte Église, et m’obtenir à moi, victoire et supériorité sur mes ennemis.
Je le confesse, la sagesse de ton Fils, qui est une même chose avec toi, peut éclairer mon intelligence et celle de ton peuple et discerner les ténèbres qui enveloppent ta chère Épouse.
Je confesse, ô douce et éternelle bonté de Dieu, que la clémence de ton Esprit Saint, que ta charité de feu veulent embraser mon cœur pour se l’unir - mon cœur et celui de toute créature raisonnable!
Puis donc que tu sais, que tu peux et que tu veux, j’adjure ta puissance, ô Père éternel, j’adjure la sagesse de ton Fils, par son précieux Sang, j’adjure la clémence de l’Esprit Saint, brasier et abîme de charité qui tint ton fils cloué à la Croix, de faire enfin miséricorde au monde et de rendre à la sainte Église la paix et l’union avec l’ardeur de la charité.
Hélas! je ne veux pas que tu tardes davantage; je t'en supplie, que ta volonté t'empêche de fermer l'œil de ta miséricorde sur ta sainte Épouse! Doux Jésus! Jésus amour!


Lire

O bienheureuse et béatifiante Trinité ! par Marthe Robin

Vous êtes l'éternel foyer de la Lumière et de l'Amour dont l'ardeur ne s'éteint jamais.
Vous êtes le Feu consumant dont la flamme s'étend partout.
Vous êtes la Lumière au dessus de toute lumière, le bien suprême et infini, la Beauté qui surpasse toute beauté.
Vous êtes la paix et le repos des âmes !
Vous êtes l'Amour. Communier à la Trinité !

Quel honneur ! Quel bonheur ! Quelle ivresse ! Quel idéal de pureté ! Quel programme de vie ! Quel doux et ravissant mystère !
Passer sur la terre humble et silencieuse comme la Vierge, crucifié avec le Christ, cloîtrée dans la Trinité en méprisant le plaisir qui passe ;
N 'avoir dans son âme et dans son coeur qu'un seul désir, qu'une pensée, qu'une ambition : celle de fixer sa vie au dessus de tout ce qui passe plus haut que ce qui meurt : dans l'Eternel Amour.
Près de l'Immensité symbolisant l'Eternité, qu'il fait bon de déposer sa dépouille mortelle pour s'immerger dans la Divinité comme dans un océan sans rivage !

Cet abandon, qui fait de la volonté divine et de la nôtre une seule et même volonté dans l'Amour, est le plus complet des actes de foi. Il met l'âme dans un état de perfection, il la plonge dans un abîme de paix et de délices où elle participe à l'immuable, à la parfaite tranquillité de Dieu, toujours calme et toujours agissant.

Ô mon Dieu, ô ma bien-aimée Trinité ! Qu'heureuse est l'âme qui sans jamais sortir de vous peut vaquer à la féconde action de la souffrance !


Marthe Robin Journal intime 21 juillet 1932


Lire