• Prier Jésus

    Prier Jésus

    "Quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra."

  • Prier Marie

    Prier Marie

    "Mais priez mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher ."

  • Prier Dieu le Père

    Prier Dieu le Père

    Pater noster, qui es in caelis sanctificetur nomen tuum adveniat regnum tuum fiat voluntas tua sicut in caelo et in terra.

  • Prier l'Esprit Saint

    Prier l'Esprit Saint

    "Qui es-tu, douce lumière, qui me remplis et illumines la ténèbre de mon cœur ?" Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix

  • Prier avec l'Eglise

    Prier avec l'Eglise

    "Prier, c'est frapper par le désir à la porte de Celui que nous prions."

  • Comment Prier?

    Comment Prier?

    "Que notre prière soit entendue dépend, non de la quantité des paroles, mais de la ferveur de nos âmes " Saint Jean Chrysostome

Le silence de l'oraison par Marthe Robin

"Ô Marie ! Ô ma sainte et bonne Mère ! Donnez-moi, donnez à tous de comprendre la grande valeur du silence dans lequel on entend Dieu ! Apprenez-moi à me taire pour écouter la Sagesse Éternelle. Apprenez-moi à tirer du silence tout ce qu’il renferme de grand, de saint, de surnaturel, de divin ; aidez-moi à en faire une prière parfaite, une prière toute de Foi, de Confiance et d’Amour.... capable de glorifier Dieu et de sauver les âmes. Ma vie vaudra ce que vaudra mon oraison." 
Marthe Robin, le12 janvier 1930


Lire

"Offrir sa vie à Dieu" par Marthe Robin


"Je veux racheter les âmes, ni avec de l'or, ni avec de l'argent, mais avec la menue monnaie de mes souffrances unies à l'inépuisable trésor des souffrances du Rédempteur et de sa très Sainte Mère, par le puissant moyen de la Croix mis à ma disposition, par l'offrande journalière et l'immolation silencieuse de ma vie au Créateur qui me l'a donnée... 


Nous ne pourrons jamais, jamais assez nous réjouir d'avoir donné toute notre vie à Dieu. Il rend tellement au centuple de tout ce qu'on Lui donne. "

Marthe Robin


Lire

L'importance de l'oraison par Marthe Robin


« La communion fréquente est un conseil, l'oraison est un divin précepte. Priez, priez sans cesse, or il est difficile de bien prier sans cesse si le cœur ne se remplit pas de bonnes, de saintes pensées, fruits de la méditation.
Il en coûte plus pour faire oraison que pour communier. La communion est un acte extérieur qui est en lui-même un plaisir, une consolation, une joie pour l'âme... L'oraison, qui est un entretien secret entre Dieu et l'âme, dans les commencements surtout, est au contraire un assujettissement et une peine. Elle demande beaucoup plus d'efforts. (...)
La communion ne suppose pas toujours la vertu, on peut communier et se rendre coupable du Corps et du Sang de Notre Seigneur. L'oraison de chaque jour ne veut point dire qu'on soit vertueux, elle est cependant une preuve qu'on travaille sérieusement à le devenir.
Quelqu'un a dit : on trouve des chrétiens qui communient tous les jours et qui sont en état de péché mortel (...) mais on ne trouve jamais une âme qui fasse oraison tous les jours et qui demeure dans le péché. »


Lire

Vie intérieure toute cachée sous le doux regard de Marie à Nazareth. par Marthe Robin

« Vie intérieure toute cachée sous le doux regard de Marie à Nazareth.

Ma bonne Mère, je vous donne mon intelligence pour qu'elle étudie vos grandeurs, ma mémoire pour qu'elle n'oublie pas vos bienfaits, toutes mes pensées pour qu'elles soient toutes à vous, mon cœur pour vous aimer toujours.

Jésus soyez ma joie, soyez mon bonheur. Je suis de plus en plus charmée, épouse avide de Dieu seul. Que je suis heureuse quand je ne suis qu'avec Dieu, lorsque rien n'interrompt mon seul à seul avec lui où je ne vis que d'amour, que par l'amour.

Seule dans ma petite chambre, toute seule avec Dieu seul, alors que je répands mon âme dans le Seigneur. Douce à mon âme est la poésie de la solitude, le grand silence dans l'amour suprême, dans la douleur, le sacrifice et les divins baisers de Jésus, prémices des rendez-vous éternels.

D'où me vient cette soif de plus en plus ardente de lumière et de vérité, ce besoin de me rapprocher toujours plus de la beauté de Dieu. Plus aucun calme, aucun repos, aucune joie ne peut plus entrer en moi autre que Dieu seul. Tout m'est rien, tout m'est vain en dehors de Dieu. Tout me lasse. Toi seul, Ô Dieu, peut contenter mon âme.

Aimer Jésus comme l'aimait Marie. Aimer Marie comme l'aimait Jésus. »
(Marthe Robin, 6 Janvier 1931).

H-M Manteau-Bonamy, Marthe Robin sous la conduite de Marie, 1925-1932. ed. Saint Paul,Versailles, 1995 ; p. 43


Lire

La prière selon Marthe Robin

" La prière est le parfum qui charme,
la fraîcheur qui captive,
l'aimant qui attire,
la grâce qui enivre,
la douceur qui enchante.
Si l'âme est triste, elle la relève,
si elle dort, elle l'éveille,
si elle est joyeuse, elle la modère,
si elle est dans les ténèbres, c'est le rayon divin
qui doucement descend sur elle
et la ravit en Dieu. "


Source: http://www.foyer-de-charite.com/fr/marthe-robin/paroles-de-marthe-robin.html


Lire

La prière des enfants et Marthe Robin




"Pourquoi en est-il si peu qui prient ?

Pourtant la prière des enfants est toute puissante.

Rien de plus beau n’est monté à Dieu que la prière des enfants.

Plusieurs enfants réunis dans la prière font pour le ciel des choses merveilleuses.

O mères ! faites- aimer la prière à vos enfants, et Dieu trouvera sa gloire en vous.

Soyez certaines que les anges prient au milieu des enfants et demandent avec eux."




Lire

O bienheureuse et béatifiante Trinité ! par Marthe Robin

Vous êtes l'éternel foyer de la Lumière et de l'Amour dont l'ardeur ne s'éteint jamais.
Vous êtes le Feu consumant dont la flamme s'étend partout.
Vous êtes la Lumière au dessus de toute lumière, le bien suprême et infini, la Beauté qui surpasse toute beauté.
Vous êtes la paix et le repos des âmes !
Vous êtes l'Amour. Communier à la Trinité !

Quel honneur ! Quel bonheur ! Quelle ivresse ! Quel idéal de pureté ! Quel programme de vie ! Quel doux et ravissant mystère !
Passer sur la terre humble et silencieuse comme la Vierge, crucifié avec le Christ, cloîtrée dans la Trinité en méprisant le plaisir qui passe ;
N 'avoir dans son âme et dans son coeur qu'un seul désir, qu'une pensée, qu'une ambition : celle de fixer sa vie au dessus de tout ce qui passe plus haut que ce qui meurt : dans l'Eternel Amour.
Près de l'Immensité symbolisant l'Eternité, qu'il fait bon de déposer sa dépouille mortelle pour s'immerger dans la Divinité comme dans un océan sans rivage !

Cet abandon, qui fait de la volonté divine et de la nôtre une seule et même volonté dans l'Amour, est le plus complet des actes de foi. Il met l'âme dans un état de perfection, il la plonge dans un abîme de paix et de délices où elle participe à l'immuable, à la parfaite tranquillité de Dieu, toujours calme et toujours agissant.

Ô mon Dieu, ô ma bien-aimée Trinité ! Qu'heureuse est l'âme qui sans jamais sortir de vous peut vaquer à la féconde action de la souffrance !


Marthe Robin Journal intime 21 juillet 1932


Lire