• Prier Jésus

    Prier Jésus

    "Quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra."

  • Prier Marie

    Prier Marie

    "Mais priez mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher ."

  • Prier Dieu le Père

    Prier Dieu le Père

    Pater noster, qui es in caelis sanctificetur nomen tuum adveniat regnum tuum fiat voluntas tua sicut in caelo et in terra.

  • Prier l'Esprit Saint

    Prier l'Esprit Saint

    "Qui es-tu, douce lumière, qui me remplis et illumines la ténèbre de mon cœur ?" Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix

  • Prier avec l'Eglise

    Prier avec l'Eglise

    "Prier, c'est frapper par le désir à la porte de Celui que nous prions."

  • Comment Prier?

    Comment Prier?

    "Que notre prière soit entendue dépend, non de la quantité des paroles, mais de la ferveur de nos âmes " Saint Jean Chrysostome

Psaume de Noël de Saint François d'Assise

prières de Noël catholiques - à la crèche

Criez de joie à notre Dieu,
Il est notre secours.
Dans l'allégresse,
acclamez le Seigneur Dieu vivant et vrai.

Voici le jour que le Seigneur a fait,
jour d'allégresse et jour de joie :
car l'enfant bien-aimé
nous a été donné
et il est né pour nous en chemin
et il a été déposé en une crèche;
il n'y avait pas de place à l'hôtellerie.
Gloire à Dieu, Seigneur au plus haut des cieux
et sur la Terre paix aux hommes de bonne volonté

Saint François d'Assise



Lire

"Un petit enfant nous est donné" de Saint Bernard de Clairvaux

Prières de Noël pour ce petit enfant, Jésus


« Seigneur, voici que la paix n'est plus promise mais envoyée.
Un petit enfant nous est donné.
En Lui habite la plénitude de la divinité.
Quelle grande preuve de ton amour tu nous donnes,
en ajoutant à l'humanité, le nom de Dieu ! »

Saint Bernard de Clairvaux


Lire

Hymne pour la Nativité de saint Ephrem

Prier à la crèche avec Marie, Joseph et Jésus
Joseph embrassait
le Fils du Père céleste
comme un nouveau-né
et il le servait comme son Dieu.
Et il se complaisait
comme en la bonté même;
et il la révérait
comme le juste par excellence (Mt 1,19).

Grande était sa perplexité !
''Comment m'est-il donné,
ô Fils du Très-Haut,
d'avoir en toi un fils ?
Contre ta mère je m'irritai,
et je pensais la renvoyer.
Et je ne savais pas
qu'en son sein était un grand trésor
qui dans ma pauvreté
soudain me rendait riche.

Le roi David
de ma race a surgi
et a ceint la couronne.
Grand dénuement
où je suis parvenu !
Au lieu d'être roi, je suis ouvrier;
mais une couronne m'est advenue
puisque sur mon coeur repose
le Maître de toutes les couronnes''.


Lire

Exultez tous ! de Saint Augustin

les bergers à la crèche, c'est Noël, prières catholiques de Noël
Exultez, les justes,
c'est la naissance du Justificateur.

Exultez, les malades et les infirmes,
c'est la naissance du Sauveur.

Exultez, les captifs,
c'est la naissance du Rédempteur.

Qu'exultent les esclaves :
c'est la naissance du Maître.

Qu'exultent les hommes libres,
c'est la naissance du Libérateur.

Qu'exultent tous les chrétiens :
c'est la naissance de Jésus-Christ.

source


Lire

Hymne en l'honneur de la Mère de Dieu de Saint Pierre Damien

Prières à Marie, Mère de Jésus
Que la terre entière jubile,
que les astres chantent leur hymne,
que résonne le double chœur
en l’honneur de la Vierge Marie !

La Vierge qui porte le Verbe,
devient Porte du paradis,
celle qui donne Dieu au monde
ouvre pour nous l’entrée du ciel.

Heureuse cette jeune Mère
affranchie de la loi d’Eve !
Elle conçoit, demeurant vierge,
elle enfante et ne souffre pas.

Marie, dans votre sein royal,
voici que vous portez le prix
par quoi nous nous glorifions
d’avoir gagné notre rachat.

L’ombre de l’Esprit Saint vous couvre,
vous concevez le Fils du Père ;
plus pur encore que les cieux,
votre corps, Ô Vierge Sainte !

A vous notre hymne, Ô Dieu Très-Haut,
vous qui naquîtes de la Vierge !
Gloire ineffable soit rendue
au Père, ainsi qu’à l’Esprit-Saint !

Amen.

Saint Pierre Damien

source


Lire

"Je suis petit et tu l'es aussi" de Saint Aelred de Rievaulx

Jesus petit à la crèche, prieres catholiques
Seigneur Jésus,
je suis petit et tu l'es aussi,
je suis faible et tu l'es aussi,
je suis homme et tu l'es aussi.

Toute ma grandeur n'est que petitesse,
toute la force n'est que faiblesse,
toute ma sagesse n'est que folie devant toi !

Je courrai vers toi, Seigneur,
toi qui guéris les infirmes,
fortifies les faibles
et redonnes joie aux cœurs affligés.

Je te suivrai, Seigneur Jésus.

source


Lire

"Doux enfant de Bethléem" de saint Jean XXIII

Doux enfant de Bethléem, prière catholique à Jesus enfant
Doux enfant de Bethléem,
accorde-nous de communier
de toute notre âme
au profond mystère de Noël.

Mets dans le coeur des hommes cette paix
qu’ils recherchent parfois si âprement,
et que Toi seul peux leur donner.

Aide-les à se connaître mieux,
et à vivre fraternellement
comme les fils d’un même Père.

Découvre-leur Ta beauté,
Ta sainteté et Ta pureté.
Éveille dans leurs coeurs
l’amour et la reconnaissance
pour ton infinie bonté.

Unis-les tous dans Ta charité
et donne-nous Ta céleste paix.

Jean XXIII

source


Lire

Noël, Christ, notre espérance de saint Jean Paul II

Noël, Christ, notre espérance prière de saint jean paul II
Toi, ô Christ, tu es le Fils unique du Dieu vivant né dans la grotte de Bethléem ! Après deux mille ans, nous revivons ce mystère comme un événement absolument unique. Parmi tant de fils d'hommes, parmi tant d'enfants venus au monde durant tous les siècles, toi seul es le Fils de Dieu : ta naissance a changé de manière ineffable le cours des événements humains.
Voilà la vérité qu'en cette nuit l'Eglise veut transmettre au troisième millénaire. Et vous tous, qui viendrez après nous, puissiez-vous accueillir cette vérité qui a totalement transformé l'histoire ! Depuis la nuit de Bethléem, l'humanité a conscience que Dieu s'est fait homme : pour rendre l'homme participant de sa nature divine.
Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ! Au seuil du troisième millénaire, l'Eglise te salue, toi, le Fils de Dieu, qui es venu au monde pour vaincre la mort. Tu es venu illuminer la vie humaine par l'Evangile. L'Eglise te salue et c'est avec toi qu'elle veut entrer dans le troisième millénaire. Tu es notre espérance. Toi seul a les paroles de la vie éternelle.
Toi qui es le chemin, la vérité et la vie, conduis-nous ! Toi qui viens du Père, conduis-nous à lui dans l'Esprit-Saint, sur le chemin que toi seul connais et que tu nous a révélé pour que nous ayons la vie et que nous l'ayons en abondance.
Toi, ô Christ, Fils du Dieu vivant, sois pour nous la porte ! Sois pour nous la vraie porte, symbolisée par celle que nous avons ouverte en cette nuit solennelle. Sois pour nous la porte qui nous introduit dans le mystère du Père. Fais que personne ne soit exclu de ses bras de miséricorde et de paix…

Jean-Paul II
Rome, Noël 1999



Lire

Prière devant la crèche du père Antoine Chevrier

Crèche de Noël
Ô Jésus qui avez poussé l’amour de la pauvreté jusqu’à vouloir naître dans une étable, n’ayant pour berceau qu’une misérable crèche et qu’un peu de paille pour couchette, accordez-moi la grâce d’aimer la pauvreté et de mépriser tous les biens de la terre pour ne plus m’attacher qu’aux biens impérissables du ciel. Faites que je comprenne bien cette parole de votre Evangile : "Bienheureux les pauvres en esprit, parce que le Royaume des Cieux est à eux !"

Ô Marie ! Ô la plus pauvre des servantes du Seigneur, priez pour moi afin que mon cœur se détache des biens de la terre et qu’étant bien vide de toutes les choses de ce monde, il puisse s’enrichir des trésors de la grâce et se remplir de toutes les vertus.

Permettez-moi de m’agenouiller au pied de la crèche pour y adorer l’Enfant Jésus. Laissez-moi contempler ce petit Enfant, ce Jésus des petits et des pauvres, ce Trésor de ceux qui n’ont point, ce Pain délicieux des misérables qui sentent leur indigence, ce Pasteur des brebis perdues qui vient leur ouvrir le bercail de sa miséricorde.

Et vous, bienheureux Saint Joseph qui préparez avec amour le berceau de l’Enfant Jésus dans cette pauvre étable, aidez-moi à préparer mon cœur qui est destiné à être la demeure du divin Enfant et que je supplée ainsi par ma ferveur et mon amour à mon dénuement et à ma pauvreté.

Puissé-je, à l’exemple des bergers, être toujours prêt à venir dans cette étable bénie pour y reconnaître et y adorer Celui que les anges adorent et contemplent dans le Ciel. Puissé-je aussi, à l’exemple des rois mages, être fidèle à la grâce de Dieu, surmonter avec courage les difficultés qui s’opposent à mon union avec Lui et apporter comme eux au divin Enfant les présents de mon esprit par la foi, de mon cœur par l’amour, de mon corps par l’obéissance.

Et vous, Saint Enfant Jésus, que j’aime à vous voir, à vous contempler dans ce pauvre lieu ! Comme vous avez bien fait de naître dans cette étable ! Là, votre accès est facile, tout le monde a le droit de venir vous visiter et vous le voulez ainsi pour recevoir tout le monde. Si vous naissez ainsi pauvre, c’est pour m’apprendre que le premier pas dans la vie parfaite est la pauvreté. Je l’embrasse donc avec joie et amour. Cette belle pauvreté, je veux en faire ma vertu chérie. Ce sera la première de mes vertus. Puisque c’est par elle que vous venez à moi, c’est aussi par elle que je veux aller à vous.

Source : Le Rosaire du Père Chevrier, troisième mystère joyeux, cahier 5/4.


Lire

Prière de Noël de saint Jean Eudes

O Jésus, vrai Dieu et vrai homme,
je t’adore au moment de ton entrée dans notre monde.

Dès le premier instant de ta vie,
tu rends à ton Père son regard plein d’amour
et tu nous invites à faire de même.
Avec toi, je veux Le louer pour son amour.

Dès cet instant tu aimes Marie,
tu la combles de grâces, de lumière et de sainteté.
Elle te répond avec toute la force
de son amour de maman.
Marie, s’il te plaît, fais-moi communier
au même amour que tu portes à ton Fils.

Ô Jésus, tu m’aimes depuis toujours,
tu veux vivre pour moi
et même avoir une place dans ma vie.
Tu as un grand désir de m’unir à toi.
Merci pour ce projet d’amour.
Pardonne-moi mes résistances à t’accueillir,
donne-moi grâce et force, pour te laisser vivre en moi.

Saint Jean Eudes
source: écrits de saint Jean Eudes, OC I, p.421-423


Lire

"Le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous" - Prière pour l'Avent

Marie,
Toi qui faisais corps avec ton peuple dans son attente du Messie,
Toi qui as vécu cette attente dans ton jeune coeur de femme,
Toi qui as répondu "oui" au projet que le Seigneur voulait réaliser par Toi,
C’est de ton corps que naîtra l’enfant saint, le Fils de Dieu.


Me voici pour apprendre de toi à faire "corps" avec le monde d’aujourd’hui.
Que je laisse crier en moi ses souffrances, ses attentes, ses espoirs.
Et, si un appel précis m’est signifié,
donne-moi de dire "oui" comme Toi
pour laisser advenir le Règne de ton Fils Jésus dans ce monde.



"Le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous"

Prière des Soeurs du Christ Rédempteur 



Lire

Prière aux mages pour chercher avec eux - Épiphanie

Votre coeur s'est mis en route vers Dieu
en même temps que vos pas
se dirigeaient vers Bethléem.
Vous cherchiez et Dieu guidait votre recherche
dès l'instant où vous l'avez entreprises.
Vous le cherchiez dont, lui, le Salut.
Vous le cherchiez au firmament du ciel,
mais aussi dans votre coeur ;
dans le silence
mais aussi dans les questions posées aux hommes.
Quand, arrivés près de l'Enfant,
vous vous agenouillez devant lui,
vous offrez l'or de votre amour,
l'encens de votre vénération,
la myrrhe de vos souffances
devant la Face du Dieu invisible (...).

Et toi, risque à ton tour le voyage vers Dieu !
Allons, en route !
Oublie le passé, il est mort !
La seule chose qui te reste, c'est l'avenir.
Regarde donc en avant :
la vie est là et ses possibilités entières,
Car on peut toujours trouver Dieu,
toujours le trouver davantage.
Un atome de réalité surnaturelle
a tellement plus de prix que nos rêves les plus grandioses :
Dieu est l'éternelle jeunesse et il n'y a point de place
pour la résignation dans son Royaume !

Méditation inspirée d'un texte de jésuite Karl Rahner (1904-1984)


Lire

Divin Enfant Jésus par Marthe Robin


Ayez pitié des gens tout seuls, ayez pitié des âmes solitaires. Recueillez-les tous, prenez-lés toutes avec vous en ce soir de Fête, en cette nuit d'Amour, en cette aurore de paix et d'espérance ; afin que leur cœur endolori, leur âme en détresse trouvent un refuge près du plus aimant, du plus doux, du plus tendre, du seul tout-puissant et vrai Ami. Si je les sais, si je les sens blottis, près de Vous, ô mon Roi, toutes mes souffrances seront fondues, oubliées dans l'amour. Saint Enfant de la Crèche, qui apportez la bénédiction et la joie sur la terre ! Venez dans les âmes qui vous attendent, vous appellent, faites en elles votre ciel, votre demeure aimée, votre maison de repos, votre crèche bénie.  
Marthe Robin

Source: http://www.pellevoisin.net/prieres/index.htm


Lire

Prière devant la crèche


Alors que le Prado vient de fêter le 150ème anniversaire de sa fondation, retrouvez ci-dessous la prière du père Antoine Chevrier devant l’enfant Jésus.

" Ô Jésus qui avez poussé l’amour de la pauvreté jusqu’à vouloir naître dans une étable, n’ayant pour berceau qu’une misérable crèche et qu’un peu de paille pour couchette, accordez-moi la grâce d’aimer la pauvreté et de mépriser tous les biens de la terre pour ne plus m’attacher qu’aux biens impérissables du ciel. Faites que je comprenne bien cette parole de votre Evangile : "Bienheureux les pauvres en esprit, parce que le Royaume des Cieux est à eux !" 

Ô Marie ! Ô la plus pauvre des servantes du Seigneur, priez pour moi afin que mon cœur se détache des biens de la terre et qu’étant bien vide de toutes les choses de ce monde, il puisse s’enrichir des trésors de la grâce et se remplir de toutes les vertus. 

Permettez-moi de m’agenouiller au pied de la crèche pour y adorer l’EnfantJésus. Laissez-moi contempler ce petit Enfant, ce Jésus des petits et des pauvres, ce Trésor de ceux qui n’ont point, ce Pain délicieux des misérables qui sentent leur indigence, ce Pasteur des brebis perdues qui vient leur ouvrir le bercail de sa miséricorde. 

Et vous, bienheureux Saint Joseph qui préparez avec amour le berceau de l’Enfant Jésus dans cette pauvre étable, aidez-moi à préparer mon cœur qui est destiné à être la demeure du divin Enfant et que je supplée ainsi par ma ferveur et mon amour à mon dénuement et à ma pauvreté. 

Puissé-je, à l’exemple des bergers, être toujours prêt à venir dans cette étable bénie pour y reconnaître et y adorer Celui que les anges adorent et contemplent dans le Ciel. Puissé-je aussi, à l’exemple des rois mages, être fidèle à la grâce de Dieu, surmonter avec courage les difficultés qui s’opposent à mon union avec Lui et apporter comme eux au divin Enfant les présents de mon esprit par la foi, de mon cœur par l’amour, de mon corps par l’obéissance. 

Et vous, Saint Enfant Jésus, que j’aime à vous voir, à vous contempler dans ce pauvre lieu ! Comme vous avez bien fait de naître dans cette étable ! Là, votre accès est facile, tout le monde a le droit de venir vous visiter et vous le voulez ainsi pour recevoir tout le monde. Si vous naissez ainsi pauvre, c’est pour m’apprendre que le premier pas dans la vie parfaite est la pauvreté. Je l’embrasse donc avec joie et amour. Cette belle pauvreté, je veux en faire ma vertu chérie. Ce sera la première de mes vertus. Puisque c’est par elle que vous venez à moi, c’est aussi par elle que je veux aller à vous. "

Source : Le Rosaire du Père Chevrier, troisième mystère joyeux, cahier 5/4.



Lire

Minuit Chrétien



Lire

Préparons Noël avec la Sainte Vierge Marie



Ô très Sainte Vierge Marie, vous qui avez attendu Jésus
dans le silence, la prière et un immense amour de Dieu,
aidez-moi à bien préparer Noël
afin que mon coeur ait un grand désir d’accueillir Jésus.

source


Lire

Hymne de Noël Raban Maur (776-856)

Jésus, rédempteur de tous les hommes,
Avant que naisse la lumière,
Le Père souverain t'avait engendré
Dans une splendeur semblable à la sienne.

Ô lumière et Splendeur du Père,
Espoir éternel de tous les coeurs,
Écoute les prières qu'à travers l'univers
Répandent tes humbles serviteurs.

Ô Créateur du monde, souviens-toi
Qu'en naissant de la Vierge sainte,
Tu as pris autrefois
Un corps semblable au nôtre.

Ce jour que chaque année ramène en son cycle,
En est encore une fois le témoin :
Tu as quitté l'intimité de ton Père
Pour venir te faire l'unique salut du monde.

Astres, continents, océans,
Et tout ce qui se trouve sous le ciel,
Saluez d'un chant nouveau
Celui qui de nouveau vient nous sauver.

Et nous, Jésus, qu'à lavés
Le flot de ton sang précieux,
En ce jour de ta Nativité,
Nous t'offrons l'hymne qui t'est due.

Jésus, qui es né de la Vierge,
Que la gloire te soit rendue,
Ainsi qu'au Père et à l'Esprit divin,
À travers tous les siècles. Amen!


Lire

Prière des petits à l’Enfant Jésus de la crèche

Ô Jésus, tout petit enfant dans la crèche,
je crois que Vous êtes le Fils de Dieu :
j’espère en Vous, parce que je sais que Vous êtes venu
pour nous sauver, pour nous ouvrir le ciel.
O bon Jésus, comme les bergers,
je veux vous faire un cadeau :
prenez mon coeur, je Vous le donne.
Je suis votre ami : aidez-moi à obéir et à être sage
pour Vous faire plaisir.
Merci, Seigneur Jésus, d’être venu pour moi !
d’avoir souffert sur la paille,
d’avoir eu bien froid dans cette pauvre étable.
Jésus, je Vous aime de tout mon coeur
et je veux toujours Vous aimer


Lire

Prière de Noël de Marthe Robin.

Noël ! Noël !
C’est Jésus Rédempteur !
Que pouvons-nous contempler de plus beau !
Que pouvons-nous admirer de plus sublime ?
Que pouvons-nous adorer de plus merveilleux
que la naissance du Fils de Dieu,
Jésus venu apporter et allumer le feu
(son Feu) sur la terre.
Quand une étincelle de cet amour
a jailli dans un coeur,
il incendie l’âme du désir de connaître et
d’aimer ce Dieu, toujours plus...
de l’aimer sans partage,
comme il veut qu’on l’aime.
Dieu s’abaissant jusqu’à la créature
pour lui permettre d’aller jusqu’à lui...

Marthe Robin - Noël 1930


Lire